mercredi 21 août 2019

Du sport avant les vacances

Ils avaient pensé il y a un mois qu’ils partiraient en vacances après une journée ordinaire. Qu’ils allaient se dire « bonnes vacances » après la sonnerie. C’était sans imaginer ce que leur établissement avait planifié pour eux en ce dernier jour de cours.

Ce vendredi 5 octobre, jour de départ en vacances, les têtes étaient bien fraîches. Heureusement car il fallait faire appel à son physique pour entamer le parcours du cross.  Ils étaient des centaines de jeunes, 650 environ, à vêtir leurs tenues de sport pour aborder cette journée pas comme les autres. Casquettes, baskets, montres et autres accessoires qui permettaient à chacun de rêver d’une bonne place à l’arrivée. C’est sous le coup de 8h30 que les premiers coureurs ont franchi la bande à balisage. Le parcours était trop bien tracé puisqu’il fallait quitter le collège du côté du cétam, prendre la route de Moya, faire un détour dans les quartiers de Moya et ressortir sur la route principale de Moya pour arriver à l’entrée principale du collège, où attendaient les fervents supporters. Des cris de joie pour les plus résistants, de pleurs pour les moins en forme, mais au final des tonnerres d’applaudissements pour avoir fini la boucle.

Vînt alors le moment du réconfort

Après l’effort, les élèves ont eu droit à une collation avant les récompenses distribuées par le chef d’établissement. Ce dernier était très satisfait de ce projet. Il nous déclarait que c’était « le lancement de leur année sportive au collège. Dans un premier temps les élèves qui s’adonnent au sport c’est aussi appliquer le principe selon lequel il faut qu’ils aient un esprit sain dans un corps sain. D’un côté aussi les élèves qui s’adonnent au sport pensent qu’il y a des situations d’obésité qu’on connaît partout et le fait que les élèves s’adonnent au sport permet aussi de lutter d’une manière récréative à cette obésité. D’un autre côté c’est le 3ème point, c’est que ça rentre dans le projet académique et dans le projet d’établissement qui veut que nous permettions aux élèves de s’épanouir par le sport, l’éducation physique et sportive. »

L’enjeu principal était de se qualifier pour le cross académique organisé par l’UNSS et qui aura lieu très prochainement. A voir cette ambiance bon enfant, l’enjeu n’était pas le même pour tout le monde. Le corps était surtout à la disposition de cette journée rare.