lundi 13 juillet 2020

Pour l’apaisement et l’unité

Du 14 décembre au 29 décembre, soit deux semaines, s’est tenu tous les après-midi, un tournoi de futsal au plateau de Laferme. Objectif : éloigner de l’oisiveté cette jeunesse en cette période de vacances scolaires.

En effet, afin d’occuper cette jeunesse qui n’a pas les moyens de partir en voyage, l’idée était la bienvenue. Un projet porté par Elan qui, au départ, a hésité à se lancer. « Cela fait plusieurs mois que je me demande pourquoi personne ne fait quelque chose pour ces gamins pendant les vacances scolaires. Je me rappelle qu’à mon époque, nous étions encadrés par Ba’Robé ou Géant. Nous n’avions besoin de rien, juste d’un ballon pour passer la journée. Maintenant c’est la trêve et nos dirigeants sportifs et le service des sports de la commune n’avaient rien prévu. Je me suis donc lancé pour tenter le coup, parce que ces jeunes ont besoin d’être encadrés. Ils aiment juste s’amuser par le sport. À les occuper ici, ils ne sont pas ailleurs à essayer de faire n’importe quoi », confie ce passionné du ballon rond.

Un témoignage plein d’espoir quand on connaît les derniers événements qui ont secoué la petite terre entre bandes durant plusieurs jours.

Pour accompagner ce projet, le jeune homme a fait des demandes d’aide à plusieurs établissements publics et privés tels que SFR, USCL (pour le matériel : plots et chasubles), la Mairie de Dzaoudzi-Labattoir, G la Pêche, Mahonet, la communauté des communes de Petite-Terre et enfin l’association Petit espoir.

C’est devant une centaine de supporters que la finale, malgré les averses, s’est jouée finalement sur un terrain glissant, témoignant au passage de l’ambiance bon enfant durant tout le tournoi.

A noter que cela fait plusieurs années qu’une activité ne s’est pas tenue jusqu’à son terme.

Une lueur d’espoir au bout pour cette jeunesse ?