jeudi 19 octobre 2017Bienvenue

Vautour version féminine : « Débrouillez-vous ! »

Après le scandale des 18 000 € (dix-huit mille euros) qui se sont volatilisés des comptes du Champion des DOM de Basketball à savoir Vautour club de Labattoir et un changement de Bureau qui s’est fait dans la douleur, nombreux sont ceux qui prédisent une extinction proche de la flamme Vautour.

Lâché par bon nombre de ses supporters et en déficit financier, le club fait désormais payer ses matchs à domicile afin de renflouer un peu ses comptes afin de pouvoir honorer toutes ses obligations financières les jours de rencontre.

Et de ces comptes vides, l’équipe féminine est peut-être la première à en pâtir ! Pour preuve, en ce samedi 21 janvier, les filles de Vautour, équipe en pré-nationale féminine, a dû faire de l’auto-stop pour se rendre à Kawéni pour une rencontre comptant pour la Coupe de Mayotte. Livrées à elles-mêmes et sans dirigeant pour les accompagner, elles ont dû se débrouiller seules. D’ailleurs, d’après nos informations, un dirigeant leur aurait « conseillé » cela ! Et comme un malheur n’arrive jamais seul, il faut, vivement, éviter de se blesser lors des matchs car la pharmacie, quant à elle, est vide ! Relayées par ces mêmes joueuses, l’information a fait le tour des réseaux sociaux. Cela leur vaudra les foudres du Bureau directeur pour qui l’équipe féminine n’existe plus à ses yeux et une interdiction absolue de s’approcher de ces mêmes filles frappe le coach du jour. Jusqu’ici, c’est un membre du CA en la personne de Sébastien qui loue une petite voiture de 3 places les week-ends et fait les allers retours pour déposer les filles aux matchs. Malheureusement retardé par un contretemps, vous connaissez la suite.  Et pour la petite histoire, les Labattoiriennes l’ont remporté sur un score fleuve de 101 à 47.

Quelques jours après la première écriture de ce papier, on apprend qu’un généreux donateur, touché par les malheurs de cette grande équipe du Championnat local, allait donner de quoi remplir sa pharmacie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *