mercredi 24 mai 2017Bienvenue

Tama en mission sur les hauteurs de La Vigie

Le 3 décembre 2016, l’association TAMA arrive à Labattoir pour une nouvelle mission de sensibilisation auprès des habitants de La Vigie. Cette association a pour but d’aider les familles mahoraises dans toutes sortes de démarches administratives ou sociales. 

En ce jour, l’association s’est déplacée pour expliquer les missions qu’elles ont sur l’île. Comment faire pour les papiers d’identité, en les renvoyant vers les organismes concernés ou encore pour s’occuper et localiser les cas de mineurs isolés. Pour en savoir un peu plus, nous nous sommes entretenus avec Madame Hamissi, chef du service Investigation sociale.

LI+ : Bonjour Madame Hamissi, décrivez-nous l’association TAMA, ses buts et des objectifs

Madame Hamissi : « Notre association est partagée en plusieurs pôles. Ainsi dans le pôle jeunesse il y a le service investigation sociale qui travaille en partenariat avec le CRA, la MDA (Maison des Adolescents) qui fait le tour de l’île pour sensibiliser la jeunesse sur de nombreux sujets, le service enquête sociale rapide qui travaille sur le terrain pour localiser les mineurs isolés dans le cas d’une reconduite à la frontière des parents et l’ACEMO (Accompagnement Éducatif en Milieu Ouvert) qui œuvre pour la prise en charge des mineurs isolés ».

LI+ : Étant donné le nombre de familles dans le besoin sur l’île, vous devez être sollicités de nombreuses fois dans nos différentes communes ?

Madame Hamissi : « Oui nous sommes souvent sollicités car plusieurs personnes ont des mineurs isolés mais par peur ils ne les signalent pas. Donc on travaille vraiment avec nos partenaires sociaux au CRA, qui vont voir directement s’il y a des personnes en âge d’avoir des enfants pour leurs demander. Par moment ils mentent en nous disant qu’ils n’ont pas d’enfants de peur qu’on les rapatrie aussi. Mais d’autres qui connaissent notre association sont donc plus confiants et plus ouverts pour nous expliquer leur cas ».

LI+ : Donc comme vous nous l’avez dit un peu plus haut, vous êtes en partenariat avec d’autres organismes. Pouvez-vous nous les citer et nous expliquer brièvement votre travail avec eux ?

Madame Hamissi : « Nous travaillons en partenariat avec les écoles dans le cas d’une réinscription pour les mineurs isolés. Puisque dans ce cas l’ACEMO s’occupe de la prise en charge de ces derniers pour une durée maximale d’un an. Car l’ACEMO comprend cinq personnes qui ont chacun en charge plus de 70 cas de mineurs isolés. Donc nos partenariats se situent plus au niveau des mairies, des écoles mais aussi avec l’aide sociale à l’enfance du Conseil Départemental et le CHM pour pouvoir accéder aux soins lorsqu’il y a des enfants malades ».

LI+ : Pouvons-nous faire des dons à l’association TAMA ?

Madame Hamissi: «Oui toute personne qui souhaite faire des dons que ce soit de vêtements, de nourritures ou autre peut nous contacter aux coordonnées suivantes : 6 rue Jardin Fleuri Cavani Mamoudzou.  Et le numéro de téléphone est le 0269 64 89 01 ».

Ainsi pour résumer, l’association TAMA est ouverte à tout dons et aux aides que la population peut fournir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *