mercredi 21 août 2019

Inauguration de la placette Kouraïchia Jarry

Le maire de Dzaoudzi avait invité ses administrés le jeudi 10 janvier dernier pour inaugurer la placette Kouraïchia Jarry, située au lieu-dit Foungoujou sur le Boulevard des crabes.

Ayant duré trois mois, les travaux d’aménagement de ce front de mer ont coûté un peu plus de cent-mille euros (100 000€) intégralement financés en fonds propre, conçus et réalisés de surcroît par les services techniques communaux. Une fierté pour le premier magistrat qui n’a pas manqué de le souligner dans son allocution du jour. Et de dresser la liste exhaustive de l’ensemble des corps de métiers engagés dans la réalisation de cet ouvrage « car ils méritent amplement d’être cités pour la qualité de leur travail et de leur écoute ». On apprendra ainsi la participation de l’entreprise Maroi, de l’entreprise Galaxy, de Mayotte Route Environnement, d’AMG et de Mayotte Pépinière. Une pensée particulière aux agents du Service technique communal pour « leur professionnalisme et leur sens du service public », affirmera le maire avant de passer la parole à celle qui est à l’origine du remblaiement de ce petit lopin de terre, Kouraïchia Jarry. Ce n’est sans grande émotion et larmes à l’œil que cette dernière remerciera l’assemblée pour cet honneur après tout le travail qu’elle a accompli sur ces terres.

Disposant d’une vingtaine de places de parking, d’un abri en cas de pluie, de bancs ici et là, la placette permet d’apprécier l’air marin en toute quiétude. D’autres travaux du même genre devraient se faire quelques mètres plus haut à la place Los Angeles et Monaco.